Nouvelles recettes

Voici comment vous pouvez gagner un dîner avec Donald Trump

Voici comment vous pouvez gagner un dîner avec Donald Trump

Les candidatures peuvent être soumises jusqu'au 25 juin

Vous pouvez également vous faire prendre en photo avec lui pour vous souvenir du moment pour toujours.

Si vous avez déjà voulu dîner avec le Donald Trump, voici votre chance - le GOP a annoncé un concours sur Twitter qui peut vous décrocher un dîner avec lui.

Le concours, parrainé par le comité Trump Make America Great Again, permettra à un gagnant et à un invité de dîner avec Trump avec transport aller-retour, hébergement et billets pour le Trump Victory Dinner à Washington DC. le 28 juin, mais vous devrez d'abord vérifier vos antécédents. Le page officielle des règles du tirage au sort divulgue également que le « parrain déterminera également, à sa seule discrétion, la date, le lieu, les participants et tous les autres détails pertinents du voyage ».

Vous pouvez participer pour gagner le concours en soumettant un formulaire en ligne avec ou sans don en argent à Trump Make America Great Again.

Le GOP a tweeté à propos du concours le 10 juin et, naturellement, Internet a eu une journée bien remplie avec des réponses.


Comey n'a-t-il pas déjà gagné ça ?

– (((David Lytle))) (@davitydave) 11 juin 2017


Dîner « gagnant » avec Trump : cela signifie-t-il que je dois manger le pain de viande à Mar-a-Lago ? Est-ce que le dîner-conversation sera enregistré ou dois-je rédiger un mémo ?

- joel r. connelly (@joelconnelly) 11 juin 2017


Non merci. Je ne mange que du steak brûlé, du ketchup et de la crème glacée. Je doute que quelqu'un d'aussi sophistiqué que le président le permette.

– pilote de marque (@MarkDriver) 11 juin 2017


– SlanderDome (@SlanderDome) 11 juin 2017

Pour en savoir plus sur ce que mange Trump, cliquez ici.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, le gouverneur du Minnesota, Jesse Ventura, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, il a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. « [Trump] était comme : « Comment allez-vous ? » Et j'étais comme : « Je suis vraiment nerveux. Je ne sais pas de quoi je vais parler dans l'émission." Et il a juste dit: "Vous leur dites simplement que vous avez rencontré M. Trump." À ce jour, je ne peux même pas comprendre ce niveau de confiance. "

Au sommet de la popularité de The Apprentice, Megan Mullally s'est retrouvée à chanter la chanson thème de Green Acres aux côtés de Trump – vêtue d'une tenue complète de graines de foin – dans le cadre d'un morceau des Emmys atrocement prolongé. Des années plus tard, elle a dit à Stephen Colbert : « Il voulait le gagner, alors nous l'avons gagné. Le lendemain, j'étais dans ma loge Will & Grace et le téléphone a sonné. C'était Donald Trump. Et il a dit : « Tu sais quoi ? Nous avions vraiment besoin de gagner cette chose, et nous l'avons fait. Et vous étiez une grande partie de cela. Non seulement nous l'avons gagné, nous les avons tués. C'était un glissement de terrain.

Trump a également joué au golf avec de nombreuses célébrités, dont aucune n'avait un bon mot à dire sur lui. Lorsqu'on a demandé à Samuel L Jackson si lui ou Trump était le meilleur golfeur, il a répondu : « Oh, je le suis, c'est sûr. Je ne triche pas." Alice Cooper a semblé appuyer cela lors d'une interview lorsqu'il a déclaré: «La pire triche de golf de célébrités? J'aimerais pouvoir vous le dire. Ce serait un choc. J'ai joué au golf avec Donald Trump une fois. C'est tout ce que je vais dire.

Cependant, seul Oscar de la Hoya est enregistré comme détaillant exactement comment Trump triche au golf. En 2016, il a raconté un match à des journalistes. "Première balle, [Trump] frappe dans l'eau, sort une autre balle de sa poche. Le frappe vers la gauche, hors limites. Un autre à l'eau. Puis la quatrième balle qu'il frappe – je sais qu'elle est allée dans les buissons. Mais Donald, ce qu'il fait, il part en premier pour pouvoir décoller tout de suite. Je passe le mien au milieu. Alors on va à notre bal, et qui voit-on ? Donald Trump, en plein milieu du fairway.

Terminons par quelques anecdotes rapides de célébrités qui ont refusé les avances romantiques de Trump.

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. » Photographie : Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne sortirais pas avec lui même si je n'avais pas de petit ami, il a appelé - enfin, il n'a pas dit qu'il avait appelé, mais quelqu'un a dit au National Enquirer - qu'il ne sortirait pas avec moi parce que j'étais trop petit.

Brooke Shields : « J'étais sur place pendant un film, et il m'a appelé juste après avoir divorcé… et m'a dit : « Je pense vraiment que nous devrions sortir ensemble, parce que tu es la chérie de l'Amérique et je suis l'homme le plus riche d'Amérique, et les gens adoreraient ça.

Emma Thompson : « Il a dit : ‘Je veux vous proposer un hébergement dans l’un de mes beaux établissements et peut-être que nous pourrions dîner un jour. Et j'ai pensé : « Vous appelez ma caravane pour m'offrir l'hébergement et le dîner ?! Tu es bizarre !’ J’ai juste dit : ‘Eh bien c’est très gentil de ta part. Je t'appellerai plus tard.' Et j'ai juste raccroché le téléphone et je l'ai dit à tout le monde. C'était une source de grand amusement.

Enfin, une mention spéciale devrait aller à Candice Bergen, qui est peut-être responsable de l'histoire la plus révélatrice de toutes. Elle a eu un rendez-vous à l'aveugle avec Trump dans les années 1970 et a révélé qu'"il portait un costume trois pièces bordeaux et des mocassins en cuir verni bordeaux dans une limousine bordeaux". L'argent peut vous acheter n'importe quoi, tant que c'est une couleur horrible.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, Jesse Ventura, alors gouverneur du Minnesota, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. "[Trump] était comme: 'Comment vas-tu?' Et j'étais comme: 'Je suis vraiment nerveux. Je ne sais pas de quoi je vais parler dans l'émission." Et il a juste dit: "Vous leur dites simplement que vous avez rencontré M. Trump." À ce jour, je ne peux même pas comprendre ce niveau de confiance. "

Au sommet de la popularité de The Apprentice, Megan Mullally s'est retrouvée à chanter la chanson thème de Green Acres aux côtés de Trump – vêtue d'une tenue complète de graines de foin – dans le cadre d'un morceau des Emmys atrocement prolongé. Des années plus tard, elle a dit à Stephen Colbert : « Il voulait le gagner, alors nous l'avons gagné. Le lendemain, j'étais dans ma loge Will & Grace et le téléphone a sonné. C'était Donald Trump. Et il a dit : « Tu sais quoi ? Nous avions vraiment besoin de gagner cette chose, et nous l'avons fait. Et vous étiez une grande partie de cela. Non seulement nous l'avons gagné, mais nous les avons tués. C'était un glissement de terrain.

Trump a également joué au golf avec de nombreuses célébrités, dont aucune n'avait un bon mot à dire sur lui. Lorsqu'on a demandé à Samuel L Jackson si lui ou Trump était le meilleur golfeur, il a répondu : « Oh, je le suis, c'est sûr. Je ne triche pas." Alice Cooper a semblé appuyer cela lors d'une interview lorsqu'il a déclaré: «La pire triche de golf de célébrités? J'aimerais pouvoir vous le dire. Ce serait un choc. J'ai joué au golf avec Donald Trump une fois. C'est tout ce que je vais dire.

Cependant, seul Oscar de la Hoya est enregistré comme détaillant exactement comment Trump triche au golf. En 2016, il a raconté un match à des journalistes. "Première balle, [Trump] frappe dans l'eau, sort une autre balle de sa poche. Le frappe vers la gauche, hors limites. Un autre à l'eau. Puis la quatrième balle qu'il frappe – je sais qu'elle est allée dans les buissons. Mais Donald, ce qu'il fait, il prend le départ en premier pour pouvoir décoller tout de suite. Je passe le mien au milieu. Alors on va à notre bal, et qui voit-on ? Donald Trump, en plein milieu du fairway.

Terminons par quelques anecdotes rapides de célébrités qui ont refusé les avances romantiques de Trump.

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. » Photographie : Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne sortirais pas avec lui même si je n'avais pas de petit ami, il a appelé - enfin, il ne dirait pas qu'il a appelé, mais quelqu'un a dit au National Enquirer - qu'il ne sortirait pas avec moi parce que j'étais trop petit.

Brooke Shields : « J'étais sur place pendant un film, et il m'a appelé juste après avoir divorcé… et m'a dit : « Je pense vraiment que nous devrions sortir ensemble, parce que tu es la chérie de l'Amérique et je suis l'homme le plus riche d'Amérique, et les gens adoreraient ça.

Emma Thompson : « Il a dit : ‘Je veux vous proposer un hébergement dans l’un de mes beaux établissements et peut-être que nous pourrions dîner un jour. Et j'ai pensé : « Vous appelez ma caravane pour m'offrir l'hébergement et le dîner ?! Tu es bizarre !’ J’ai juste dit : ‘Eh bien c’est très gentil de ta part. Je t'appellerai plus tard.' Et j'ai juste raccroché le téléphone et je l'ai dit à tout le monde. C'était une source de grand amusement.

Enfin, une mention spéciale devrait aller à Candice Bergen, qui est peut-être responsable de l'histoire la plus révélatrice de toutes. Elle a eu un rendez-vous à l'aveugle avec Trump dans les années 1970 et a révélé qu'"il portait un costume trois pièces bordeaux et des mocassins en cuir verni bordeaux dans une limousine bordeaux". L'argent peut vous acheter n'importe quoi, tant que c'est une couleur horrible.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, Jesse Ventura, alors gouverneur du Minnesota, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, il a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. « [Trump] était comme : « Comment allez-vous ? » Et j'étais comme : « Je suis vraiment nerveux. Je ne sais pas de quoi je vais parler dans l'émission." Et il a juste dit: "Vous leur dites simplement que vous avez rencontré M. Trump." À ce jour, je ne peux même pas comprendre ce niveau de confiance. "

Au sommet de la popularité de The Apprentice, Megan Mullally s'est retrouvée à chanter la chanson thème de Green Acres aux côtés de Trump – vêtue d'une tenue complète de graines de foin – dans le cadre d'un morceau des Emmys atrocement prolongé. Des années plus tard, elle a dit à Stephen Colbert : « Il voulait le gagner, alors nous l'avons gagné. Le lendemain, j'étais dans ma loge Will & Grace et le téléphone a sonné. C'était Donald Trump. Et il a dit : « Tu sais quoi ? Nous avions vraiment besoin de gagner cette chose, et nous l'avons fait. Et vous étiez une grande partie de cela. Non seulement nous l'avons gagné, mais nous les avons tués. C'était un glissement de terrain.

Trump a également joué au golf avec de nombreuses célébrités, dont aucune n'avait un bon mot à dire sur lui. Lorsqu'on a demandé à Samuel L Jackson si lui ou Trump était le meilleur golfeur, il a répondu : « Oh, je le suis, c'est sûr. Je ne triche pas." Alice Cooper a semblé appuyer cela lors d'une interview lorsqu'il a déclaré: «La pire triche de golf de célébrités? J'aimerais pouvoir vous le dire. Ce serait un choc. J'ai joué au golf avec Donald Trump une fois. C'est tout ce que je vais dire.

Cependant, seul Oscar de la Hoya est enregistré comme détaillant exactement comment Trump triche au golf. En 2016, il a raconté un match à des journalistes. "Première balle, [Trump] frappe dans l'eau, sort une autre balle de sa poche. Le frappe vers la gauche, hors limites. Un autre à l'eau. Puis la quatrième balle qu'il frappe – je sais qu'elle est allée dans les buissons. Mais Donald, ce qu'il fait, il part en premier pour pouvoir décoller tout de suite. Je passe le mien au milieu. Alors on va à notre bal, et qui voit-on ? Donald Trump, en plein milieu du fairway.

Terminons par quelques anecdotes rapides de célébrités qui ont refusé les avances romantiques de Trump.

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. » Photographie : Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne sortirais pas avec lui même si je n'avais pas de petit ami, il a appelé - enfin, il n'a pas dit qu'il avait appelé, mais quelqu'un a dit au National Enquirer - qu'il ne sortirait pas avec moi parce que j'étais trop petit.

Brooke Shields : « J'étais sur place pendant un film, et il m'a appelé juste après avoir divorcé… et a dit : « Je pense vraiment que nous devrions sortir ensemble, parce que tu es la chérie de l'Amérique et je suis l'homme le plus riche d'Amérique, et les gens adoreraient ça.

Emma Thompson : « Il a dit : ‘Je veux vous proposer un hébergement dans l’un de mes beaux établissements et peut-être que nous pourrions dîner un jour. Et j'ai pensé : « Vous appelez ma caravane pour m'offrir l'hébergement et le dîner ?! Tu es bizarre !’ J’ai juste dit : ‘Eh bien, c’est très gentil de ta part. Je t'appellerai plus tard.' Et j'ai juste raccroché le téléphone et je l'ai dit à tout le monde. C'était une source de grand amusement.

Enfin, une mention spéciale devrait aller à Candice Bergen, qui est peut-être responsable de l'histoire la plus révélatrice de toutes. Elle a eu un rendez-vous à l'aveugle avec Trump dans les années 1970 et a révélé qu'"il portait un costume trois pièces bordeaux et des mocassins en cuir verni bordeaux dans une limousine bordeaux". L'argent peut vous acheter n'importe quoi, tant que c'est une couleur horrible.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, Jesse Ventura, alors gouverneur du Minnesota, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. « [Trump] était comme : « Comment allez-vous ? » Et j'étais comme : « Je suis vraiment nerveux. Je ne sais pas de quoi je vais parler dans l'émission." Et il a juste dit: "Vous leur dites simplement que vous avez rencontré M. Trump." À ce jour, je ne peux même pas comprendre ce niveau de confiance. "

Au sommet de la popularité de The Apprentice, Megan Mullally s'est retrouvée à chanter la chanson thème de Green Acres aux côtés de Trump – vêtue d'une tenue complète de graines de foin – dans le cadre d'un morceau des Emmys atrocement prolongé. Des années plus tard, elle a dit à Stephen Colbert : « Il voulait le gagner, alors nous l'avons gagné. Le lendemain, j'étais dans ma loge Will & Grace et le téléphone a sonné. C'était Donald Trump. Et il a dit : « Tu sais quoi ? Nous avions vraiment besoin de gagner cette chose, et nous l'avons fait. Et vous étiez une grande partie de cela. Non seulement nous l'avons gagné, mais nous les avons tués. C'était un glissement de terrain.

Trump a également joué au golf avec de nombreuses célébrités, dont aucune n'avait un bon mot à dire sur lui. Lorsqu'on a demandé à Samuel L Jackson si lui ou Trump était le meilleur golfeur, il a répondu : « Oh, je le suis, c'est sûr. Je ne triche pas." Alice Cooper a semblé appuyer cela lors d'une interview lorsqu'il a déclaré: «La pire triche de golf de célébrités? J'aimerais pouvoir vous le dire. Ce serait un choc. J'ai joué au golf avec Donald Trump une fois. C'est tout ce que je vais dire.

Cependant, seul Oscar de la Hoya est enregistré comme détaillant exactement comment Trump triche au golf. En 2016, il a raconté un match à des journalistes. "Première balle, [Trump] frappe dans l'eau, sort une autre balle de sa poche. Le frappe vers la gauche, hors limites. Un autre à l'eau. Puis la quatrième balle qu'il frappe – je sais qu'elle est allée dans les buissons. Mais Donald, ce qu'il fait, il part en premier pour pouvoir décoller tout de suite. Je passe le mien au milieu. Alors on va à notre bal, et qui voit-on ? Donald Trump, en plein milieu du fairway.

Terminons par quelques anecdotes rapides de célébrités qui ont refusé les avances romantiques de Trump.

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. » Photographie : Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne sortirais pas avec lui même si je n'avais pas de petit ami, il a appelé - enfin, il ne dirait pas qu'il a appelé, mais quelqu'un a dit au National Enquirer - qu'il ne sortirait pas avec moi parce que j'étais trop petit.

Brooke Shields : « J'étais sur place pendant un film, et il m'a appelé juste après avoir divorcé… et a dit : « Je pense vraiment que nous devrions sortir ensemble, parce que tu es la chérie de l'Amérique et je suis l'homme le plus riche d'Amérique, et les gens adoreraient ça.

Emma Thompson : « Il a dit : ‘Je veux vous proposer un hébergement dans l’un de mes beaux établissements et peut-être que nous pourrions dîner un jour. Et j'ai pensé : « Vous appelez ma caravane pour m'offrir l'hébergement et le dîner ?! Tu es bizarre !’ J’ai juste dit : ‘Eh bien c’est très gentil de ta part. Je t'appellerai plus tard.' Et j'ai juste raccroché le téléphone et je l'ai dit à tout le monde. C'était une source de grand amusement.

Enfin, une mention spéciale devrait aller à Candice Bergen, qui est peut-être à l'origine de l'histoire la plus révélatrice de toutes. Elle a eu un rendez-vous à l'aveugle avec Trump dans les années 1970 et a révélé qu'"il portait un costume trois pièces bordeaux et des mocassins en cuir verni bordeaux dans une limousine bordeaux". L'argent peut vous acheter n'importe quoi, tant que c'est une couleur horrible.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, Jesse Ventura, alors gouverneur du Minnesota, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, il a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. "[Trump] était comme: 'Comment vas-tu?' Et j'étais comme: 'Je suis vraiment nerveux. Je ne sais pas de quoi je vais parler dans l'émission." Et il a juste dit: "Vous leur dites simplement que vous avez rencontré M. Trump." À ce jour, je ne peux même pas comprendre ce niveau de confiance. "

Au sommet de la popularité de The Apprentice, Megan Mullally s'est retrouvée à chanter la chanson thème de Green Acres aux côtés de Trump – vêtue d'une tenue complète de graines de foin – dans le cadre d'un morceau des Emmys atrocement prolongé. Des années plus tard, elle a dit à Stephen Colbert : « Il voulait le gagner, alors nous l'avons gagné. Le lendemain, j'étais dans ma loge Will & Grace et le téléphone a sonné. C'était Donald Trump. Et il a dit : « Tu sais quoi ? Nous avions vraiment besoin de gagner cette chose, et nous l'avons fait. Et vous étiez une grande partie de cela. Non seulement nous l'avons gagné, nous les avons tués. C'était un glissement de terrain.

Trump a également joué au golf avec de nombreuses célébrités, dont aucune n'avait un bon mot à dire sur lui. Lorsqu'on a demandé à Samuel L Jackson si lui ou Trump était le meilleur golfeur, il a répondu : « Oh, je le suis, c'est sûr. Je ne triche pas." Alice Cooper a semblé appuyer cela lors d'une interview lorsqu'il a déclaré: «La pire triche de golf de célébrités? J'aimerais pouvoir vous le dire. Ce serait un choc. J'ai joué au golf avec Donald Trump une fois. C'est tout ce que je vais dire.

Cependant, seul Oscar de la Hoya est enregistré comme détaillant exactement comment Trump triche au golf. En 2016, il a raconté un match à des journalistes. "Première balle, [Trump] frappe dans l'eau, sort une autre balle de sa poche. Le frappe vers la gauche, hors limites. Un autre à l'eau. Puis la quatrième balle qu'il frappe – je sais qu'elle est allée dans les buissons. Mais Donald, ce qu'il fait, il prend le départ en premier pour pouvoir décoller tout de suite. Je passe le mien au milieu. Alors on va à notre bal, et qui voit-on ? Donald Trump, en plein milieu du fairway.

Terminons par quelques anecdotes rapides de célébrités qui ont refusé les avances romantiques de Trump.

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. » Photographie : Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek : « Il a eu mon numéro et il m'appelait pour m'inviter à sortir. Quand je lui ai dit que je ne sortirais pas avec lui même si je n'avais pas de petit ami, il a appelé - enfin, il n'a pas dit qu'il avait appelé, mais quelqu'un a dit au National Enquirer - qu'il ne sortirait pas avec moi parce que j'étais trop petit.

Brooke Shields : « J'étais sur place pendant un film, et il m'a appelé juste après avoir divorcé… et m'a dit : « Je pense vraiment que nous devrions sortir ensemble, parce que tu es la chérie de l'Amérique et je suis l'homme le plus riche d'Amérique, et les gens adoreraient ça.

Emma Thompson : « Il a dit : ‘Je veux vous proposer un hébergement dans l’un de mes beaux établissements et peut-être que nous pourrions dîner un jour. Et j'ai pensé : « Vous appelez ma caravane pour m'offrir l'hébergement et le dîner ?! Tu es bizarre !’ J’ai juste dit : ‘Eh bien c’est très gentil de ta part. Je t'appellerai plus tard.' Et j'ai juste raccroché le téléphone et je l'ai dit à tout le monde. C'était une source de grand amusement.

Enfin, une mention spéciale devrait aller à Candice Bergen, qui est peut-être responsable de l'histoire la plus révélatrice de toutes. Elle a eu un rendez-vous à l'aveugle avec Trump dans les années 1970 et a révélé qu'"il portait un costume trois pièces bordeaux et des mocassins en cuir verni bordeaux dans une limousine bordeaux". L'argent peut vous acheter n'importe quoi, tant que c'est une couleur horrible.


'Un dîner brutal' : des célébrités parlent de leur rencontre avec Donald Trump

Si vous pensez que c'est déjà assez pénible de partager une planète avec Donald Trump, ayez une pensée pour le pauvre Woody Harrelson. Parce que selon l'homme lui-même, Harrelson a déjà partagé une table avec le président, et cela s'est aussi bien passé que vous l'espériez. Dans une récente interview d'Esquire, Harrelson a déployé une anecdote de Trump pour les âges.

En 2002, Jesse Ventura, alors gouverneur du Minnesota, a invité Harrelson à « un dîner brutal » à la Trump Tower, parce que Trump essayait de convaincre Ventura d'être son colistier démocrate de 2004. Pendant deux heures et demie, Harrelson, Ventura, Trump et sa fiancée, Melania Knauss, ont apprécié la compagnie de l'autre. Sauf qu'Harrelson a passé un mauvais moment. Voici comment il l'a décrit :

« Maintenant, à une table équitable à quatre personnes, chaque personne a droit à 25 % de la conversation, n'est-ce pas ? Je dirais que Melania a obtenu environ 0,1%, peut-être. J'ai eu environ 1%. Et le gouverneur, Jesse, a obtenu environ 3%. Trump a pris le reste. C'est devenu si grave que j'ai dû sortir et en brûler un avant de retourner au monopole du monologue.

L'histoire est un rappel de ce qui est peut-être la seule grâce salvatrice de Trump. Avant d'être président, il n'était qu'une célébrité ordinaire ou de jardin. Et cela signifie que toutes les autres célébrités qui l'ont rencontré ont une histoire sur son idiot. Voici quelques autres.

Charlie Sheen se souvient avoir rencontré Trump dans un restaurant, juste avant son mariage. Parce qu'il ne pouvait pas se rendre à la cérémonie, Trump a retiré ses coûteux boutons de manchette en platine et en diamant et les a remis à Sheen en cadeau. "Six mois plus tard, je faisais évaluer des bijoux et je me souvenais des boutons de manchette", se souvient Sheen en 2016. "Quand la bijoutière a jeté un coup d'œil, elle a reculé et a dit:" Dans leur meilleur moment, ils étaient de l'étain bon marché et de la mauvaise zircone. avait 'Trump' estampé dessus. Je pense que cela en dit long sur l'homme.

Daniel Radcliffe n'avait que 11 ans lorsqu'il a rencontré Trump, avant une apparition dans l'émission Today. « [Trump] était comme : « Comment allez-vous ? » Et j'étais comme : « Je suis vraiment nerveux. I don’t know what I’m going to talk about on the show.’ And he just said: ‘You just tell them you met Mr Trump.’ To this day, I can’t even relate to that level of confidence.”

At the height of The Apprentice’s popularity, Megan Mullally found herself performing the Green Acres theme tune alongside Trump – clad in full hayseed outfit – as part of an excruciatingly protracted Emmys bit. Years later, she told Stephen Colbert: “He wanted to win it, so we won it. The next day, I was in my Will & Grace dressing room and the phone rang. It was Donald Trump. And he said: ‘You know what? We really needed to win that thing, and we did. And you were a big part of that. Not only did we win it, we killed them. It was a landslide.’”

Trump also played golf with many celebrities, none of whom had a good word to say about him. When Samuel L Jackson was asked if he or Trump was the better golfer, he replied: “Oh, I am, for sure. I don’t cheat.” Alice Cooper appeared to back this up during an interview when he said: “The worst celebrity golf cheat? I wish I could tell you that. It would be a shocker. I played golf with Donald Trump one time. That’s all I’m going to say.”

However, only Oscar de la Hoya is on record as detailing exactly how Trump cheats at golf. In 2016, he recounted a game to reporters. “First ball, [Trump] hits off to the water, gets another ball from his pocket. Hits it off to the left, out of bounds. Another one to the water. Then the fourth ball he hits – I know it went to the bushes. But Donald, what he does, he tees off first so he can take off right away. I pipe mine down the middle. So we go off to our ball, and who do we see? Donald Trump, right in the middle of the fairway.”

Let’s end with some rapid-fire anecdotes from celebrities who turned down Trump’s romantic advances.

Salma Hayek: ‘He got my number and he would call me to invite me out.’ Photograph: Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek: “He got my number and he would call me to invite me out. When I told him I wouldn’t go out with him even if I didn’t have a boyfriend, he called – well, he wouldn’t say he called, but someone told the National Enquirer – that he wouldn’t go out with me because I was too short.”

Brooke Shields: “I was on location during a movie, and he called me right after he had gotten a divorce … and said: ‘I really think we should date, because you’re America’s sweetheart and I’m America’s richest man, and the people would love it.’”

Emma Thompson: “He said: ‘I want to offer you accommodations in one of my beautiful establishments and maybe we could have dinner sometime. And I thought, ‘You’re ringing my trailer to offer me accommodations and dinner?! You’re weird!’ I just said: ‘Well that’s very kind of you. I’ll ring you later.’ And I just put the phone down and told everyone. It was a source of great amusement.”

Finally, special mention should go to Candice Bergen, who is responsible for perhaps the most revealing story of all. She went on a blind date with Trump in the 1970s and revealed that “he was wearing a three-piece burgundy suit and burgundy patent leather loafers in a burgundy limousine”. Money can buy you anything, so long as it’s a horrible colour.


ɺ brutal dinner': celebrities talk about meeting Donald Trump

I f you think it’s bad enough sharing a planet with Donald Trump, spare a thought for poor Woody Harrelson. Because according to the man himself, Harrelson once shared a dinner table with the president, and it went just as well as you would expect. In a recent Esquire interview, Harrelson deployed a Trump anecdote for the ages.

In 2002, then Minnesota governor Jesse Ventura invited Harrelson to “a brutal dinner” at Trump Tower, because Trump was trying to convince Ventura to be his 2004 Democratic running mate. Over two and a half hours, Harrelson, Ventura, Trump and his fiancee, Melania Knauss, enjoyed each other’s company. Except Harrelson had a terrible time. Here’s how he described it:

“Now, at a fair table with four people, each person is entitled to 25% of the conversation, right? I’d say Melania got about 0.1%, maybe. I got about 1%. And the governor, Jesse, he got about 3%. Trump took the rest. It got so bad I had to go outside and burn one before returning to the monologue monopoly.”

The story is a reminder of what is perhaps Trump’s one saving grace. Before he was president, he was just a common or garden celebrity. And this means that every other celebrity who ever met him has a story about what an idiot he is. Here are a few others.

Charlie Sheen recalls running into Trump in a restaurant, just before he was to get married. Because he couldn’t make it to the ceremony, Trump removed his expensive platinum and diamond cufflinks and handed them to Sheen as a gift. “Six months later I was having some jewellery appraised and remembered the cufflinks,” Sheen recalled in 2016. “When the jeweller took a look, she recoiled and said: ‘In their finest moment, they were cheap pewter and bad zirconia.’ They had ‘Trump’ stamped on them. I think that says a lot about the man.”

Daniel Radcliffe was just 11 when he met Trump, before an appearance on the Today show. “[Trump] was like: ‘How are you?’ And I was like: ‘I’m really nervous. I don’t know what I’m going to talk about on the show.’ And he just said: ‘You just tell them you met Mr Trump.’ To this day, I can’t even relate to that level of confidence.”

At the height of The Apprentice’s popularity, Megan Mullally found herself performing the Green Acres theme tune alongside Trump – clad in full hayseed outfit – as part of an excruciatingly protracted Emmys bit. Years later, she told Stephen Colbert: “He wanted to win it, so we won it. The next day, I was in my Will & Grace dressing room and the phone rang. It was Donald Trump. And he said: ‘You know what? We really needed to win that thing, and we did. And you were a big part of that. Not only did we win it, we killed them. It was a landslide.’”

Trump also played golf with many celebrities, none of whom had a good word to say about him. When Samuel L Jackson was asked if he or Trump was the better golfer, he replied: “Oh, I am, for sure. I don’t cheat.” Alice Cooper appeared to back this up during an interview when he said: “The worst celebrity golf cheat? I wish I could tell you that. It would be a shocker. I played golf with Donald Trump one time. That’s all I’m going to say.”

However, only Oscar de la Hoya is on record as detailing exactly how Trump cheats at golf. In 2016, he recounted a game to reporters. “First ball, [Trump] hits off to the water, gets another ball from his pocket. Hits it off to the left, out of bounds. Another one to the water. Then the fourth ball he hits – I know it went to the bushes. But Donald, what he does, he tees off first so he can take off right away. I pipe mine down the middle. So we go off to our ball, and who do we see? Donald Trump, right in the middle of the fairway.”

Let’s end with some rapid-fire anecdotes from celebrities who turned down Trump’s romantic advances.

Salma Hayek: ‘He got my number and he would call me to invite me out.’ Photograph: Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek: “He got my number and he would call me to invite me out. When I told him I wouldn’t go out with him even if I didn’t have a boyfriend, he called – well, he wouldn’t say he called, but someone told the National Enquirer – that he wouldn’t go out with me because I was too short.”

Brooke Shields: “I was on location during a movie, and he called me right after he had gotten a divorce … and said: ‘I really think we should date, because you’re America’s sweetheart and I’m America’s richest man, and the people would love it.’”

Emma Thompson: “He said: ‘I want to offer you accommodations in one of my beautiful establishments and maybe we could have dinner sometime. And I thought, ‘You’re ringing my trailer to offer me accommodations and dinner?! You’re weird!’ I just said: ‘Well that’s very kind of you. I’ll ring you later.’ And I just put the phone down and told everyone. It was a source of great amusement.”

Finally, special mention should go to Candice Bergen, who is responsible for perhaps the most revealing story of all. She went on a blind date with Trump in the 1970s and revealed that “he was wearing a three-piece burgundy suit and burgundy patent leather loafers in a burgundy limousine”. Money can buy you anything, so long as it’s a horrible colour.


ɺ brutal dinner': celebrities talk about meeting Donald Trump

I f you think it’s bad enough sharing a planet with Donald Trump, spare a thought for poor Woody Harrelson. Because according to the man himself, Harrelson once shared a dinner table with the president, and it went just as well as you would expect. In a recent Esquire interview, Harrelson deployed a Trump anecdote for the ages.

In 2002, then Minnesota governor Jesse Ventura invited Harrelson to “a brutal dinner” at Trump Tower, because Trump was trying to convince Ventura to be his 2004 Democratic running mate. Over two and a half hours, Harrelson, Ventura, Trump and his fiancee, Melania Knauss, enjoyed each other’s company. Except Harrelson had a terrible time. Here’s how he described it:

“Now, at a fair table with four people, each person is entitled to 25% of the conversation, right? I’d say Melania got about 0.1%, maybe. I got about 1%. And the governor, Jesse, he got about 3%. Trump took the rest. It got so bad I had to go outside and burn one before returning to the monologue monopoly.”

The story is a reminder of what is perhaps Trump’s one saving grace. Before he was president, he was just a common or garden celebrity. And this means that every other celebrity who ever met him has a story about what an idiot he is. Here are a few others.

Charlie Sheen recalls running into Trump in a restaurant, just before he was to get married. Because he couldn’t make it to the ceremony, Trump removed his expensive platinum and diamond cufflinks and handed them to Sheen as a gift. “Six months later I was having some jewellery appraised and remembered the cufflinks,” Sheen recalled in 2016. “When the jeweller took a look, she recoiled and said: ‘In their finest moment, they were cheap pewter and bad zirconia.’ They had ‘Trump’ stamped on them. I think that says a lot about the man.”

Daniel Radcliffe was just 11 when he met Trump, before an appearance on the Today show. “[Trump] was like: ‘How are you?’ And I was like: ‘I’m really nervous. I don’t know what I’m going to talk about on the show.’ And he just said: ‘You just tell them you met Mr Trump.’ To this day, I can’t even relate to that level of confidence.”

At the height of The Apprentice’s popularity, Megan Mullally found herself performing the Green Acres theme tune alongside Trump – clad in full hayseed outfit – as part of an excruciatingly protracted Emmys bit. Years later, she told Stephen Colbert: “He wanted to win it, so we won it. The next day, I was in my Will & Grace dressing room and the phone rang. It was Donald Trump. And he said: ‘You know what? We really needed to win that thing, and we did. And you were a big part of that. Not only did we win it, we killed them. It was a landslide.’”

Trump also played golf with many celebrities, none of whom had a good word to say about him. When Samuel L Jackson was asked if he or Trump was the better golfer, he replied: “Oh, I am, for sure. I don’t cheat.” Alice Cooper appeared to back this up during an interview when he said: “The worst celebrity golf cheat? I wish I could tell you that. It would be a shocker. I played golf with Donald Trump one time. That’s all I’m going to say.”

However, only Oscar de la Hoya is on record as detailing exactly how Trump cheats at golf. In 2016, he recounted a game to reporters. “First ball, [Trump] hits off to the water, gets another ball from his pocket. Hits it off to the left, out of bounds. Another one to the water. Then the fourth ball he hits – I know it went to the bushes. But Donald, what he does, he tees off first so he can take off right away. I pipe mine down the middle. So we go off to our ball, and who do we see? Donald Trump, right in the middle of the fairway.”

Let’s end with some rapid-fire anecdotes from celebrities who turned down Trump’s romantic advances.

Salma Hayek: ‘He got my number and he would call me to invite me out.’ Photograph: Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek: “He got my number and he would call me to invite me out. When I told him I wouldn’t go out with him even if I didn’t have a boyfriend, he called – well, he wouldn’t say he called, but someone told the National Enquirer – that he wouldn’t go out with me because I was too short.”

Brooke Shields: “I was on location during a movie, and he called me right after he had gotten a divorce … and said: ‘I really think we should date, because you’re America’s sweetheart and I’m America’s richest man, and the people would love it.’”

Emma Thompson: “He said: ‘I want to offer you accommodations in one of my beautiful establishments and maybe we could have dinner sometime. And I thought, ‘You’re ringing my trailer to offer me accommodations and dinner?! You’re weird!’ I just said: ‘Well that’s very kind of you. I’ll ring you later.’ And I just put the phone down and told everyone. It was a source of great amusement.”

Finally, special mention should go to Candice Bergen, who is responsible for perhaps the most revealing story of all. She went on a blind date with Trump in the 1970s and revealed that “he was wearing a three-piece burgundy suit and burgundy patent leather loafers in a burgundy limousine”. Money can buy you anything, so long as it’s a horrible colour.


ɺ brutal dinner': celebrities talk about meeting Donald Trump

I f you think it’s bad enough sharing a planet with Donald Trump, spare a thought for poor Woody Harrelson. Because according to the man himself, Harrelson once shared a dinner table with the president, and it went just as well as you would expect. In a recent Esquire interview, Harrelson deployed a Trump anecdote for the ages.

In 2002, then Minnesota governor Jesse Ventura invited Harrelson to “a brutal dinner” at Trump Tower, because Trump was trying to convince Ventura to be his 2004 Democratic running mate. Over two and a half hours, Harrelson, Ventura, Trump and his fiancee, Melania Knauss, enjoyed each other’s company. Except Harrelson had a terrible time. Here’s how he described it:

“Now, at a fair table with four people, each person is entitled to 25% of the conversation, right? I’d say Melania got about 0.1%, maybe. I got about 1%. And the governor, Jesse, he got about 3%. Trump took the rest. It got so bad I had to go outside and burn one before returning to the monologue monopoly.”

The story is a reminder of what is perhaps Trump’s one saving grace. Before he was president, he was just a common or garden celebrity. And this means that every other celebrity who ever met him has a story about what an idiot he is. Here are a few others.

Charlie Sheen recalls running into Trump in a restaurant, just before he was to get married. Because he couldn’t make it to the ceremony, Trump removed his expensive platinum and diamond cufflinks and handed them to Sheen as a gift. “Six months later I was having some jewellery appraised and remembered the cufflinks,” Sheen recalled in 2016. “When the jeweller took a look, she recoiled and said: ‘In their finest moment, they were cheap pewter and bad zirconia.’ They had ‘Trump’ stamped on them. I think that says a lot about the man.”

Daniel Radcliffe was just 11 when he met Trump, before an appearance on the Today show. “[Trump] was like: ‘How are you?’ And I was like: ‘I’m really nervous. I don’t know what I’m going to talk about on the show.’ And he just said: ‘You just tell them you met Mr Trump.’ To this day, I can’t even relate to that level of confidence.”

At the height of The Apprentice’s popularity, Megan Mullally found herself performing the Green Acres theme tune alongside Trump – clad in full hayseed outfit – as part of an excruciatingly protracted Emmys bit. Years later, she told Stephen Colbert: “He wanted to win it, so we won it. The next day, I was in my Will & Grace dressing room and the phone rang. It was Donald Trump. And he said: ‘You know what? We really needed to win that thing, and we did. And you were a big part of that. Not only did we win it, we killed them. It was a landslide.’”

Trump also played golf with many celebrities, none of whom had a good word to say about him. When Samuel L Jackson was asked if he or Trump was the better golfer, he replied: “Oh, I am, for sure. I don’t cheat.” Alice Cooper appeared to back this up during an interview when he said: “The worst celebrity golf cheat? I wish I could tell you that. It would be a shocker. I played golf with Donald Trump one time. That’s all I’m going to say.”

However, only Oscar de la Hoya is on record as detailing exactly how Trump cheats at golf. In 2016, he recounted a game to reporters. “First ball, [Trump] hits off to the water, gets another ball from his pocket. Hits it off to the left, out of bounds. Another one to the water. Then the fourth ball he hits – I know it went to the bushes. But Donald, what he does, he tees off first so he can take off right away. I pipe mine down the middle. So we go off to our ball, and who do we see? Donald Trump, right in the middle of the fairway.”

Let’s end with some rapid-fire anecdotes from celebrities who turned down Trump’s romantic advances.

Salma Hayek: ‘He got my number and he would call me to invite me out.’ Photograph: Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek: “He got my number and he would call me to invite me out. When I told him I wouldn’t go out with him even if I didn’t have a boyfriend, he called – well, he wouldn’t say he called, but someone told the National Enquirer – that he wouldn’t go out with me because I was too short.”

Brooke Shields: “I was on location during a movie, and he called me right after he had gotten a divorce … and said: ‘I really think we should date, because you’re America’s sweetheart and I’m America’s richest man, and the people would love it.’”

Emma Thompson: “He said: ‘I want to offer you accommodations in one of my beautiful establishments and maybe we could have dinner sometime. And I thought, ‘You’re ringing my trailer to offer me accommodations and dinner?! You’re weird!’ I just said: ‘Well that’s very kind of you. I’ll ring you later.’ And I just put the phone down and told everyone. It was a source of great amusement.”

Finally, special mention should go to Candice Bergen, who is responsible for perhaps the most revealing story of all. She went on a blind date with Trump in the 1970s and revealed that “he was wearing a three-piece burgundy suit and burgundy patent leather loafers in a burgundy limousine”. Money can buy you anything, so long as it’s a horrible colour.


ɺ brutal dinner': celebrities talk about meeting Donald Trump

I f you think it’s bad enough sharing a planet with Donald Trump, spare a thought for poor Woody Harrelson. Because according to the man himself, Harrelson once shared a dinner table with the president, and it went just as well as you would expect. In a recent Esquire interview, Harrelson deployed a Trump anecdote for the ages.

In 2002, then Minnesota governor Jesse Ventura invited Harrelson to “a brutal dinner” at Trump Tower, because Trump was trying to convince Ventura to be his 2004 Democratic running mate. Over two and a half hours, Harrelson, Ventura, Trump and his fiancee, Melania Knauss, enjoyed each other’s company. Except Harrelson had a terrible time. Here’s how he described it:

“Now, at a fair table with four people, each person is entitled to 25% of the conversation, right? I’d say Melania got about 0.1%, maybe. I got about 1%. And the governor, Jesse, he got about 3%. Trump took the rest. It got so bad I had to go outside and burn one before returning to the monologue monopoly.”

The story is a reminder of what is perhaps Trump’s one saving grace. Before he was president, he was just a common or garden celebrity. And this means that every other celebrity who ever met him has a story about what an idiot he is. Here are a few others.

Charlie Sheen recalls running into Trump in a restaurant, just before he was to get married. Because he couldn’t make it to the ceremony, Trump removed his expensive platinum and diamond cufflinks and handed them to Sheen as a gift. “Six months later I was having some jewellery appraised and remembered the cufflinks,” Sheen recalled in 2016. “When the jeweller took a look, she recoiled and said: ‘In their finest moment, they were cheap pewter and bad zirconia.’ They had ‘Trump’ stamped on them. I think that says a lot about the man.”

Daniel Radcliffe was just 11 when he met Trump, before an appearance on the Today show. “[Trump] was like: ‘How are you?’ And I was like: ‘I’m really nervous. I don’t know what I’m going to talk about on the show.’ And he just said: ‘You just tell them you met Mr Trump.’ To this day, I can’t even relate to that level of confidence.”

At the height of The Apprentice’s popularity, Megan Mullally found herself performing the Green Acres theme tune alongside Trump – clad in full hayseed outfit – as part of an excruciatingly protracted Emmys bit. Years later, she told Stephen Colbert: “He wanted to win it, so we won it. The next day, I was in my Will & Grace dressing room and the phone rang. It was Donald Trump. And he said: ‘You know what? We really needed to win that thing, and we did. And you were a big part of that. Not only did we win it, we killed them. It was a landslide.’”

Trump also played golf with many celebrities, none of whom had a good word to say about him. When Samuel L Jackson was asked if he or Trump was the better golfer, he replied: “Oh, I am, for sure. I don’t cheat.” Alice Cooper appeared to back this up during an interview when he said: “The worst celebrity golf cheat? I wish I could tell you that. It would be a shocker. I played golf with Donald Trump one time. That’s all I’m going to say.”

However, only Oscar de la Hoya is on record as detailing exactly how Trump cheats at golf. In 2016, he recounted a game to reporters. “First ball, [Trump] hits off to the water, gets another ball from his pocket. Hits it off to the left, out of bounds. Another one to the water. Then the fourth ball he hits – I know it went to the bushes. But Donald, what he does, he tees off first so he can take off right away. I pipe mine down the middle. So we go off to our ball, and who do we see? Donald Trump, right in the middle of the fairway.”

Let’s end with some rapid-fire anecdotes from celebrities who turned down Trump’s romantic advances.

Salma Hayek: ‘He got my number and he would call me to invite me out.’ Photograph: Chris Delmas/AFP/Getty Images

Salma Hayek: “He got my number and he would call me to invite me out. When I told him I wouldn’t go out with him even if I didn’t have a boyfriend, he called – well, he wouldn’t say he called, but someone told the National Enquirer – that he wouldn’t go out with me because I was too short.”

Brooke Shields: “I was on location during a movie, and he called me right after he had gotten a divorce … and said: ‘I really think we should date, because you’re America’s sweetheart and I’m America’s richest man, and the people would love it.’”

Emma Thompson: “He said: ‘I want to offer you accommodations in one of my beautiful establishments and maybe we could have dinner sometime. And I thought, ‘You’re ringing my trailer to offer me accommodations and dinner?! You’re weird!’ I just said: ‘Well that’s very kind of you. I’ll ring you later.’ And I just put the phone down and told everyone. It was a source of great amusement.”

Finally, special mention should go to Candice Bergen, who is responsible for perhaps the most revealing story of all. She went on a blind date with Trump in the 1970s and revealed that “he was wearing a three-piece burgundy suit and burgundy patent leather loafers in a burgundy limousine”. Money can buy you anything, so long as it’s a horrible colour.