Nouvelles recettes

La recherche d'eau a conduit à un naufrage dans la vallée centrale

La recherche d'eau a conduit à un naufrage dans la vallée centrale

Les scientifiques décrivent le sol qui s'enfonce comme un «cône de dépression»

Les solutions de courte durée à la sécheresse entraînent des problèmes encore plus graves.

Le pompage de l'eau du sol en réponse à de graves sécheresses en Californie a conduit à un autre problème majeur : de vastes zones de sol affaissé dans la vallée centrale. Dans certaines régions, la terre s'enfonce à un rythme de deux pouces par mois, selon The Guardian, "s'effondrant dans ce que les scientifiques décrivent comme un" cône de dépression "".

Le naufrage a été causé par des agriculteurs qui se sont précipités vers le fond, forant de nouveaux puits plus profonds dans le but de rester en activité après que l'État de Californie a coupé leur accès aux rivières et aux réservoirs en raison de la sécheresse. Étant donné que la terre est riche en argile, le pompage extrait l'eau des pores de l'argile, ce qui non seulement les fait s'effondrer, mais rend impossible le remplissage et sert de réservoir naturel en cas de fortes pluies à l'avenir.

Chase Hurley, directeur de la San Luis Canal Company, déclare : « Le problème est la quantité de pompage en eau profonde sous l'argile. C'est ce qui cause l'affaissement. La terre s'enfonce pendant qu'ils extraient l'eau sous l'argile ; il y a une différence de pression. Il retire l'eau de la couche d'argile, et quand c'est le cas, l'argile s'effondre. Et comme il s'effondre, il apporte tout avec lui.

Trouver de nouvelles façons de faire face aux pénuries d'eau et de s'attaquer au terrain qui s'enfonce maintenant est particulièrement essentiel pour cette région, car la vallée centrale produit 40 pour cent des fruits, des noix et d'autres aliments de table du pays.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom vient du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les gouffres dans lesquels se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de ruisseau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. C'est un affluent de la rivière Lost.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom est dérivé du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les dolines dans lesquelles se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de cours d'eau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. C'est un affluent de la rivière Lost.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom est dérivé du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les dolines dans lesquelles se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de cours d'eau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. C'est un affluent de la rivière Lost.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom est dérivé du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les gouffres dans lesquels se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de ruisseau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. C'est un affluent de la rivière Lost.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom vient du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les gouffres dans lesquels se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de ruisseau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. C'est un affluent de la rivière Lost.


La rivière Lost mesure environ 140 km de long [4] et son nom est dérivé du fait qu'au moins 37 km du cours principal de la rivière coule complètement sous terre. Les canaux souterrains de la rivière peuvent en fait couvrir des centaines de kilomètres, car les cavernes n'ont jamais été entièrement explorées. La rivière disparaît dans une série de gouffres du type abondant dans le karstland du sud de l'Indiana. Dans un mile carré, il y a jusqu'à 1 022 trous d'évier. La rivière se glisse dans et hors de ces puits à divers points et se jette dans des cavernes cachées qui se connectent à plusieurs autres ruisseaux, rivières et sources. [5]

La rivière Lost commence comme une rivière normale dans le comté de Washington, mais peu de temps après sa montée, la rivière coule dans un lit calcaire (karst) sur plusieurs kilomètres jusqu'à ce que le lit du ruisseau s'assèche, l'eau est absorbée dans le calcaire et coule sous la surface dans une caverne cachée.

La rivière coule ensuite sous terre à travers un réseau de grottes et de canaux traversant une partie du canton d'Orléans, du canton de Paoli et une partie du canton d'Orangeville avant de réapparaître à la surface près du village d'Orangeville. Là où la rivière remonte à la surface dans le comté d'Orange, elle produit une source d'une profondeur de 165 pieds (50 m), dont le fond se connecte au canal souterrain réel. Cette source, la deuxième plus grande de l'État, est connue sous le nom de True Rise, car beaucoup pensent à tort que l'Orangeville Rise est le canal principal de la rivière. [6] L'élévation d'Orangeville est un affluent probable de la Rivière Perdue souterraine. [5] La rivière continue alors son écoulement vers l'ouest au-dessus du sol. La montée à Orangeville n'est malheureusement pas pittoresque, mais n'est guère plus qu'un étang lugubre qui alimente un ruisseau boueux.

Dans la plupart des cas et dans la plupart des conditions, à l'exception des inondations extrêmes, la rivière Lost coulant vers l'ouest disparaît dans une série de gouffres dans le lit d'une rivière située près de l'Indiana State Road 337, à quatre milles (6 km) à l'est d'Orléans. Les gouffres dans lesquels se jette la rivière sont progressivement le Stein Swallowhole, puis Turner Swallowhole, et, de loin le plus grand, le Tolliver Swallowhole. [6] La rivière coule ensuite sous terre jusqu'au National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, qui mesure 8,3 acres (34 000 m 2 ) et forme un canyon avec des parois rocheuses de 30 à 100 pieds de haut (9,1 à 30,5 m). , où la rivière apparaît brièvement avant de disparaître à nouveau sous la surface. [5]

En approchant du sud du comté de Martin, la rivière refait surface à partir d'un autre gouffre. Restauré à la surface de la Terre, il s'écoule ensuite vers l'ouest en passant par West Baden Springs et French Lick et se jette dans l'embranchement est de la rivière White.

À son embouchure, le débit annuel moyen estimé de la rivière est de 432,1 pieds cubes par seconde (12,24 m 3 /s). [7] Une jauge de cours d'eau de l'USGS sur la rivière près de Prospect a enregistré un débit annuel moyen de 282,3 pi3/s (7,99 m 3 /s) au cours des années 2010-2019. Le débit moyen quotidien le plus élevé au cours de cette période était de 6 030 pi/s (171 m 3 /s) le 3 mai 2011. Le débit moyen quotidien le plus bas était de 4,3 pi/s (0,12 m 3 /s) le 23 septembre 2012 .[8]

La rivière submergée et ses affluents traversent probablement non pas un, mais une multitude de canaux différents dans la région d'Orléans-Paoli, dont la plupart ne sont pas cartographiés ou mal connus. Un nombre important de dolines, dont certaines de dimensions importantes en elles-mêmes, jalonnent les voies de la rivière souterraine et de ses différents chenaux. Il est possible que la rivière Lost se taille un système de grottes de dimensions similaires à celles du système de grottes de Mammoth dans le Kentucky voisin.

Depuis 1996, un groupe provenant principalement de la grotte de la vallée St. Joseph a arpenté les passages de ce qu'on appelle maintenant le système de la rivière perdue. En juillet 2008, le système de grottes avait une longueur de 20,91 miles (33,65 km). Cela la place comme la deuxième plus longue grotte de l'Indiana et la 26e plus longue des États-Unis.

En plus des canaux souterrains que la rivière Lost utilise pour la majeure partie de son débit, la rivière possède et utilise également un lit de surface sec. Pendant les périodes de crue, tout ou partie du réseau de canaux souterrains de la rivière se sature d'eau et une partie de la rivière Lost coule dans son lit de surface de la même manière qu'une rivière normale.

Le golfe de Wesley Chapel, dans l'est du canton d'Orangeville, est un gouffre de 8,3 acres (34 000 m 2 ) qui a été causé par l'effondrement du toit rocheux sur l'un des canaux souterrains de la rivière Lost. Il fait partie de la forêt nationale de Hoosier. En 1972, Wesley Chapel Gulf a été désigné site naturel national par le National Park Service. [9]

La montée d'Orangeville, dans le centre du canton d'Orangeville, est une source d'où l'eau jaillit dans l'un des points de rejet du réseau hydrologique souterrain qui transporte le débit de la rivière Lost. It is a tributary to the Lost River.


The Lost River is about 87 miles (140 km) long, [4] and its name is derived from the fact that at least 23 miles (37 km) of the primary course of the river flows completely underground. The river's underground channels may in fact cover hundreds of miles, as the caverns have never been fully explored. The river disappears into a series of sink holes of the type that are abundant in the karstland of southern Indiana. In one square mile there are as many as 1,022 sink holes. The river slips into and out of these sink holes at various points flowing into hidden caverns that connect with multiple other streams, rivers, and springs. [5]

The Lost River begins as a normal river in Washington County, but soon after rising, the river flows over and into a limestone bed (karst) for several miles until the stream bed turns dry the water is absorbed into the limestone and sinks beneath the surface to a hidden cavern.

The river then flows underground through a network of caves and channels through part of Orleans Township, Paoli Township, and part of Orangeville Township before reappearing on the surface near the village of Orangeville. Where the river rises to the surface in Orange County it produces a spring that is 165 feet (50 m) deep, with the very bottom connecting to the actual underground channel. This spring, the second largest in the state, is known as the True Rise, because many inaccurately believe that the Orangeville Rise is the main channel of the river. [6] The Orangeville rise is a likely tributary of the underground Lost River. [5] The river then continues its westward flow above ground. The rise in Orangeville unfortunately is not picturesque, but is little more than a gloomy pond that feeds a muddy stream.

At most times and under most conditions, other than extreme flooding, the westward-flowing Lost River vanishes into a series of sinkholes in a river bed located close to Indiana State Road 337 four miles (6 km) east of Orleans. The sinkholes into which the river flows are progressively the Stein Swallowhole, then Turner Swallowhole, and, by far the largest, the Tolliver Swallowhole. [6] The river then flows underground to the National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, which is 8.3 acres (34,000 m 2 ) large and forms a box canyon with 30-to-100-foot-high (9.1 to 30.5 m) bedrock walls, where the river briefly appears before once again disappearing below the surface. [5]

Approaching southern Martin County, the river resurfaces from another sink hole. Restored to the Earth's surface, it then flows westward past West Baden Springs and French Lick and flows into the East Fork of the White River.

At its mouth, the river's estimated mean annual flow rate is 432.1 cubic feet per second (12.24 m 3 /s). [7] A USGS stream gauge on the river near Prospect recorded a mean annual discharge of 282.3 cu ft/s (7.99 m 3 /s) during water years 2010-2019. The highest daily mean discharge during that period was 6,030 cu ft/s (171 m 3 /s) on May 3, 2011. The lowest daily mean discharge was 4.3 cu ft/s (0.12 m 3 /s) on September 23, 2012. [8]

The submerged river and its tributaries probably flow through not one, but a multitude of different channels in the Orleans-Paoli area, most of which are unmapped or poorly understood. A significant number of sinkholes, some of them of significant dimensions in and of themselves, mark pathways of the underground river and its various channels. It is possible that the Lost River is carving a cave system for itself of dimensions similar to that of the Mammoth Cave system in nearby Kentucky.

Since 1996 a group from primarily the St. Joseph Valley Grotto has been surveying passages of what is now called the Lost River System. As of July 2008 the cave system stands at 20.91 miles (33.65 km) in length. This places it as the second longest cave in Indiana and the 26th longest in the US.

In addition to the underground channels that the Lost River uses for most of its flow, the river also possesses and utilizes a dry surface bed. During flood times all or part of the river's network of underground channels becomes saturated with water, and part of the Lost River flows in its surface bed in the same manner as a normal river.

The Wesley Chapel Gulf in eastern Orangeville Township is a 8.3 acres (34,000 m 2 ) sinkhole which was caused by the collapse of the rock roof over one of the underground channels of the Lost River. It is part of Hoosier National Forest. In 1972, Wesley Chapel Gulf was designated as a National Natural Landmark by the National Park Service. [9]

The Orangeville Rise in central Orangeville Township is a spring from which water wells up in one of the discharge points from the underground hydrological network that carries the flow of the Lost River. It is a tributary to the Lost River.


The Lost River is about 87 miles (140 km) long, [4] and its name is derived from the fact that at least 23 miles (37 km) of the primary course of the river flows completely underground. The river's underground channels may in fact cover hundreds of miles, as the caverns have never been fully explored. The river disappears into a series of sink holes of the type that are abundant in the karstland of southern Indiana. In one square mile there are as many as 1,022 sink holes. The river slips into and out of these sink holes at various points flowing into hidden caverns that connect with multiple other streams, rivers, and springs. [5]

The Lost River begins as a normal river in Washington County, but soon after rising, the river flows over and into a limestone bed (karst) for several miles until the stream bed turns dry the water is absorbed into the limestone and sinks beneath the surface to a hidden cavern.

The river then flows underground through a network of caves and channels through part of Orleans Township, Paoli Township, and part of Orangeville Township before reappearing on the surface near the village of Orangeville. Where the river rises to the surface in Orange County it produces a spring that is 165 feet (50 m) deep, with the very bottom connecting to the actual underground channel. This spring, the second largest in the state, is known as the True Rise, because many inaccurately believe that the Orangeville Rise is the main channel of the river. [6] The Orangeville rise is a likely tributary of the underground Lost River. [5] The river then continues its westward flow above ground. The rise in Orangeville unfortunately is not picturesque, but is little more than a gloomy pond that feeds a muddy stream.

At most times and under most conditions, other than extreme flooding, the westward-flowing Lost River vanishes into a series of sinkholes in a river bed located close to Indiana State Road 337 four miles (6 km) east of Orleans. The sinkholes into which the river flows are progressively the Stein Swallowhole, then Turner Swallowhole, and, by far the largest, the Tolliver Swallowhole. [6] The river then flows underground to the National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, which is 8.3 acres (34,000 m 2 ) large and forms a box canyon with 30-to-100-foot-high (9.1 to 30.5 m) bedrock walls, where the river briefly appears before once again disappearing below the surface. [5]

Approaching southern Martin County, the river resurfaces from another sink hole. Restored to the Earth's surface, it then flows westward past West Baden Springs and French Lick and flows into the East Fork of the White River.

At its mouth, the river's estimated mean annual flow rate is 432.1 cubic feet per second (12.24 m 3 /s). [7] A USGS stream gauge on the river near Prospect recorded a mean annual discharge of 282.3 cu ft/s (7.99 m 3 /s) during water years 2010-2019. The highest daily mean discharge during that period was 6,030 cu ft/s (171 m 3 /s) on May 3, 2011. The lowest daily mean discharge was 4.3 cu ft/s (0.12 m 3 /s) on September 23, 2012. [8]

The submerged river and its tributaries probably flow through not one, but a multitude of different channels in the Orleans-Paoli area, most of which are unmapped or poorly understood. A significant number of sinkholes, some of them of significant dimensions in and of themselves, mark pathways of the underground river and its various channels. It is possible that the Lost River is carving a cave system for itself of dimensions similar to that of the Mammoth Cave system in nearby Kentucky.

Since 1996 a group from primarily the St. Joseph Valley Grotto has been surveying passages of what is now called the Lost River System. As of July 2008 the cave system stands at 20.91 miles (33.65 km) in length. This places it as the second longest cave in Indiana and the 26th longest in the US.

In addition to the underground channels that the Lost River uses for most of its flow, the river also possesses and utilizes a dry surface bed. During flood times all or part of the river's network of underground channels becomes saturated with water, and part of the Lost River flows in its surface bed in the same manner as a normal river.

The Wesley Chapel Gulf in eastern Orangeville Township is a 8.3 acres (34,000 m 2 ) sinkhole which was caused by the collapse of the rock roof over one of the underground channels of the Lost River. It is part of Hoosier National Forest. In 1972, Wesley Chapel Gulf was designated as a National Natural Landmark by the National Park Service. [9]

The Orangeville Rise in central Orangeville Township is a spring from which water wells up in one of the discharge points from the underground hydrological network that carries the flow of the Lost River. It is a tributary to the Lost River.


The Lost River is about 87 miles (140 km) long, [4] and its name is derived from the fact that at least 23 miles (37 km) of the primary course of the river flows completely underground. The river's underground channels may in fact cover hundreds of miles, as the caverns have never been fully explored. The river disappears into a series of sink holes of the type that are abundant in the karstland of southern Indiana. In one square mile there are as many as 1,022 sink holes. The river slips into and out of these sink holes at various points flowing into hidden caverns that connect with multiple other streams, rivers, and springs. [5]

The Lost River begins as a normal river in Washington County, but soon after rising, the river flows over and into a limestone bed (karst) for several miles until the stream bed turns dry the water is absorbed into the limestone and sinks beneath the surface to a hidden cavern.

The river then flows underground through a network of caves and channels through part of Orleans Township, Paoli Township, and part of Orangeville Township before reappearing on the surface near the village of Orangeville. Where the river rises to the surface in Orange County it produces a spring that is 165 feet (50 m) deep, with the very bottom connecting to the actual underground channel. This spring, the second largest in the state, is known as the True Rise, because many inaccurately believe that the Orangeville Rise is the main channel of the river. [6] The Orangeville rise is a likely tributary of the underground Lost River. [5] The river then continues its westward flow above ground. The rise in Orangeville unfortunately is not picturesque, but is little more than a gloomy pond that feeds a muddy stream.

At most times and under most conditions, other than extreme flooding, the westward-flowing Lost River vanishes into a series of sinkholes in a river bed located close to Indiana State Road 337 four miles (6 km) east of Orleans. The sinkholes into which the river flows are progressively the Stein Swallowhole, then Turner Swallowhole, and, by far the largest, the Tolliver Swallowhole. [6] The river then flows underground to the National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, which is 8.3 acres (34,000 m 2 ) large and forms a box canyon with 30-to-100-foot-high (9.1 to 30.5 m) bedrock walls, where the river briefly appears before once again disappearing below the surface. [5]

Approaching southern Martin County, the river resurfaces from another sink hole. Restored to the Earth's surface, it then flows westward past West Baden Springs and French Lick and flows into the East Fork of the White River.

At its mouth, the river's estimated mean annual flow rate is 432.1 cubic feet per second (12.24 m 3 /s). [7] A USGS stream gauge on the river near Prospect recorded a mean annual discharge of 282.3 cu ft/s (7.99 m 3 /s) during water years 2010-2019. The highest daily mean discharge during that period was 6,030 cu ft/s (171 m 3 /s) on May 3, 2011. The lowest daily mean discharge was 4.3 cu ft/s (0.12 m 3 /s) on September 23, 2012. [8]

The submerged river and its tributaries probably flow through not one, but a multitude of different channels in the Orleans-Paoli area, most of which are unmapped or poorly understood. A significant number of sinkholes, some of them of significant dimensions in and of themselves, mark pathways of the underground river and its various channels. It is possible that the Lost River is carving a cave system for itself of dimensions similar to that of the Mammoth Cave system in nearby Kentucky.

Since 1996 a group from primarily the St. Joseph Valley Grotto has been surveying passages of what is now called the Lost River System. As of July 2008 the cave system stands at 20.91 miles (33.65 km) in length. This places it as the second longest cave in Indiana and the 26th longest in the US.

In addition to the underground channels that the Lost River uses for most of its flow, the river also possesses and utilizes a dry surface bed. During flood times all or part of the river's network of underground channels becomes saturated with water, and part of the Lost River flows in its surface bed in the same manner as a normal river.

The Wesley Chapel Gulf in eastern Orangeville Township is a 8.3 acres (34,000 m 2 ) sinkhole which was caused by the collapse of the rock roof over one of the underground channels of the Lost River. It is part of Hoosier National Forest. In 1972, Wesley Chapel Gulf was designated as a National Natural Landmark by the National Park Service. [9]

The Orangeville Rise in central Orangeville Township is a spring from which water wells up in one of the discharge points from the underground hydrological network that carries the flow of the Lost River. It is a tributary to the Lost River.


The Lost River is about 87 miles (140 km) long, [4] and its name is derived from the fact that at least 23 miles (37 km) of the primary course of the river flows completely underground. The river's underground channels may in fact cover hundreds of miles, as the caverns have never been fully explored. The river disappears into a series of sink holes of the type that are abundant in the karstland of southern Indiana. In one square mile there are as many as 1,022 sink holes. The river slips into and out of these sink holes at various points flowing into hidden caverns that connect with multiple other streams, rivers, and springs. [5]

The Lost River begins as a normal river in Washington County, but soon after rising, the river flows over and into a limestone bed (karst) for several miles until the stream bed turns dry the water is absorbed into the limestone and sinks beneath the surface to a hidden cavern.

The river then flows underground through a network of caves and channels through part of Orleans Township, Paoli Township, and part of Orangeville Township before reappearing on the surface near the village of Orangeville. Where the river rises to the surface in Orange County it produces a spring that is 165 feet (50 m) deep, with the very bottom connecting to the actual underground channel. This spring, the second largest in the state, is known as the True Rise, because many inaccurately believe that the Orangeville Rise is the main channel of the river. [6] The Orangeville rise is a likely tributary of the underground Lost River. [5] The river then continues its westward flow above ground. The rise in Orangeville unfortunately is not picturesque, but is little more than a gloomy pond that feeds a muddy stream.

At most times and under most conditions, other than extreme flooding, the westward-flowing Lost River vanishes into a series of sinkholes in a river bed located close to Indiana State Road 337 four miles (6 km) east of Orleans. The sinkholes into which the river flows are progressively the Stein Swallowhole, then Turner Swallowhole, and, by far the largest, the Tolliver Swallowhole. [6] The river then flows underground to the National Natural Landmark Wesley Chapel Gulf, which is 8.3 acres (34,000 m 2 ) large and forms a box canyon with 30-to-100-foot-high (9.1 to 30.5 m) bedrock walls, where the river briefly appears before once again disappearing below the surface. [5]

Approaching southern Martin County, the river resurfaces from another sink hole. Restored to the Earth's surface, it then flows westward past West Baden Springs and French Lick and flows into the East Fork of the White River.

At its mouth, the river's estimated mean annual flow rate is 432.1 cubic feet per second (12.24 m 3 /s). [7] A USGS stream gauge on the river near Prospect recorded a mean annual discharge of 282.3 cu ft/s (7.99 m 3 /s) during water years 2010-2019. The highest daily mean discharge during that period was 6,030 cu ft/s (171 m 3 /s) on May 3, 2011. The lowest daily mean discharge was 4.3 cu ft/s (0.12 m 3 /s) on September 23, 2012. [8]

The submerged river and its tributaries probably flow through not one, but a multitude of different channels in the Orleans-Paoli area, most of which are unmapped or poorly understood. A significant number of sinkholes, some of them of significant dimensions in and of themselves, mark pathways of the underground river and its various channels. It is possible that the Lost River is carving a cave system for itself of dimensions similar to that of the Mammoth Cave system in nearby Kentucky.

Since 1996 a group from primarily the St. Joseph Valley Grotto has been surveying passages of what is now called the Lost River System. As of July 2008 the cave system stands at 20.91 miles (33.65 km) in length. This places it as the second longest cave in Indiana and the 26th longest in the US.

In addition to the underground channels that the Lost River uses for most of its flow, the river also possesses and utilizes a dry surface bed. During flood times all or part of the river's network of underground channels becomes saturated with water, and part of the Lost River flows in its surface bed in the same manner as a normal river.

The Wesley Chapel Gulf in eastern Orangeville Township is a 8.3 acres (34,000 m 2 ) sinkhole which was caused by the collapse of the rock roof over one of the underground channels of the Lost River. It is part of Hoosier National Forest. In 1972, Wesley Chapel Gulf was designated as a National Natural Landmark by the National Park Service. [9]

The Orangeville Rise in central Orangeville Township is a spring from which water wells up in one of the discharge points from the underground hydrological network that carries the flow of the Lost River. It is a tributary to the Lost River.


Voir la vidéo: Kahden hengen kuolemaan johtanut luotsiveneen kaatuminen ja uppoaminen Suomenlahdella (Janvier 2022).